Sens des mots français — Et si le genre comptait ?

« Why on earth does French have genders? » Bonne question ! Les étudiants me la posent souvent. Aujourd’hui je vous partage ma théorie sur les genres. Je crois que le masculin et le féminin en français ne sont pas dénués d’utilité et je vais vous dire pourquoi. Connaissez-vous les concepts de signe et de désambiguation en linguistique ? Le signe est fondamental dans la sémiologie de Saussure. Cette théorie dit que le langage humain est un système de signes qui sont à double-face : signes sensoriels d’une face (son, écriture, geste) et signification de l’autre face.

Par exemple :

chocolat

Voilà un signe, qui porte en soi sa face lisible (l’assemblage de lettres visibles par les yeux) et son sens (l’aliment à base de cacao). Si vous lisez le français, ce mot est comme une vitre transparente que votre cerveau linguistique interprète directement pour en saisir le sens. Les signes prennent des formes variées dans le monde physique :

Les caractères — par exemple, le smiley 🙂 vs 🙁

Les sons — par exemple, le /y/ de « nu » vs /ø/ de « nœud »

Les intervalles musicaux — par exemple, Sol majeur vs Sol mineur

Les gestes — par exemple, une caresse vs une griffure

Et aussi, les genres grammaticaux — par exemple, un boss vs une bosse

Nous formons de vastes systèmes de ces signes, systèmes que sont nos langues. Les langues humaines ont cette priorité de ramification et de désambiguation qui permet des circonvolutions sans fin. Dans cet article je voudrais vous montrer des exemples où les genres grammaticaux contribuent à la désambiguation entre les mots. Je crois qu’on peut les appeler « paires minimales » basées sur le genre.

Genre masculin vs ♀ Genre féminin.

Ces mots se prononcent identiquement.

L’air vs ♀L’ère

Le bal vs ♀ la balle

Le bonheur vs ♀ la bonne heure

Le boss vs ♀ la bosse

Le bout vs ♀ la boue

Le bush (paysage australien) vs ♀ la bouche

Le but vs ♀ la butte

Le cerf vs ♀ la serre

Le col vs ♀la colle

Le coq vs ♀ la coque

Le cours vs ♀ la cour

Le fil vs ♀ la file

Le final (d’un concerto) vs ♀ la finale (d’un match de foot)

Le foie (organe digestif) vs ♀ la foi (croyance en Dieu)

Le « H » vs ♀ la hache

Le hâle (léger bronzage) vs ♀ la halle

Le pet vs♀la paix
Le pis (de vache) vs ♀la pie (oiseau)

Le porche vs ♀la Porsche (marque de voiture)

Ce n’est pas fini…

Le lac vs ♀ la laque
Le Loir (cours d’eau) vs ♀ la Loire (fleuve de France)

Le maire vs ♀ la mer, la mère

Le moule vs ♀ la moule

Le mousse (jeune marin) vs ♀ la mousse

Le mode vs ♀ la mode

Le Maine (région des USA) vs ♀ la Maine (rivière de France)

Le manche (d’une casserole) vs ♀ la manche
Le mec vs ♀ la Mecque

Le mou vs ♀ la moue

Le mur vs ♀ la mûre

Le père vs ♀ la paire

Le pot vs ♀ la peau

Le poil vs ♀ la poêle

Le post (anglicisme) vs ♀ la poste

Le rêve vs ♀ la rave

Le sport vs ♀ la spore (d’un champignon)

Le page vs ♀ la page

Le pass (ex: Navigo, à Paris) vs ♀ la passe

Un « oui » vs ♀une ouïe (faculté d’entendre)

Le rosé vs ♀ la rosée
Le sel vs ♀la selle

Le Si (musique) vs ♀ la scie

Le tour vs ♀ la tour

Le tic vs ♀ la tique
Le trait vs ♀la traie (du verbe « traire »)

Le voile vs ♀ la voile (d’un bateau)

Le vase vs ♀ la vase

Le van (anglicisme) vs ♀ la vanne

Le vice vs ♀ la vis

Ca ne s’arrête jamais

Quand on parle (à l’oral) le genre est le seul signe qui permet de différencier le sens des mots, sans mentionner le contexte naturel. Il existe d’autres mots qui ne sont pas des paires minimales parfaites d’un point de vue phonétique mais dont la prononciation demeure très proche, et pour lesquelles le genre contribue à la désambiguation. Voyez :

L’auteur vs ♀ la hauteur

Le pub vs ♀ la pub
Le tact vs ♀l’attaque

Le bas vs ♀ la base

Le beurre vs ♀ la peur

Le coach vs ♀ la coche
Le fer vs ♀ l’affaire

J’espère que ces exemples vous ouvrent les yeux sur le genre grammatical, et vous convainc qu’il ne s’agit pas d’un élément arbitraire fait pour embêter les apprenants de français. Au contraire, jouer sur le genre est à la mode à notre époque, et jouer sur le genre grammatical peut l’être aussi si on veut s’y prêter ! Je n’ai pas fait de liste similaire dans d’autre langues à genres comme l’allemand, le russe ou encore l’espagnol. Toutefois je ne serais pas surprise que ces langues aient des exemples dans ce genre aussi.

Merci pour votre temps en ma compagnie, j’espère que cet article vous a intéressé. A la prochaine !

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier